AFTERSHAVE

Aftershave Poster 2019
Aftershave Poster 2019

Texte & mise en scène IGOR FUTTERER

Avec les élèves de la 4 D du Collège Lavalley de Saint-Lô

Durant un mois les élèves de la classe de 4ème D du professeur de lettres Bastien Saez, ont consacré leurs heures de français au montage du texte d’Igor Futterer écrit lors d’une résidence en 2018. Tour à tour acteur, accessoiriste, assistant metteur en scène, scénographe, l’ensemble de la classe participera dans un effort commun à la création scénique du texte, qui mettra en lumière une page singulière et méconnue de la ville de St. Lô, celle de l’hôpital éphémère de la Croix-Rouge irlandaise et de son émérite personnel.

Cette création originale et exceptionnelle tant sur sa conception que sur son contenu littéraire, présentera au public un Samuel Beckett, héros anonyme sur le chemin de la grande histoire.

Date : lundi 29 Avril 2019

Lieu : Maison de la vie associative de Saint-Lô

Horaire : 20h00 (sous réserve de modifications)

Tarif : 10€

Réservation : 02 33 05 14 02

AFTERSHAVE

Septembre 1945. 25 baraquements préfabriqués de conception américaine garnissent les flancs de Saint-Lô, la capitale des ruines, c’est l’hôpital éphémère de la Croix-Rouge irlandaise. Doté d’un équipement dernier cri, c’est l’unique rempart contre la profusion des épidémies et le seul réconfort d’une population meurtrie. Dans cet univers de désolation, une équipe de 15 volontaires irlandais, se donnent corps et âmes pour redonner vie à cette cité rayée de la carte pour les besoins de la Libération. Parmi ces volontaires il y a un homme ordinaire, un de ces héros anonyme de la résistance française, maintenant au service de la Libération. Sam est un grand type filiforme à lunettes, sombre et peu loquace, tour à tour, chauffeur, magasinier, interprète, et à ses heures perdues, écrivain. Un auteur également inconnu, qui considère que « les mots sont des trous dans le silence », cet homme c’est Samuel Beckett.

Aftershave est une immersion dans les 6 mois que Samuel Beckett passa au sein de l’équipe de l’hôpital de la Croix-Rouge irlandaise de Saint-Lô. Tout comme sa « révélation » Dublinoise, cet épisode totalement inconnu du grand public constitue l’une des clés fondatrice de son devenir d’écrivain. Dans un paysage lunaire et confronté à une population fantomatique son regard et son verbe vont prendre une tournure inattendue. Aftershave explore cette rupture, qui donnera naissance à l’auteur emblématique du répertoire contemporain français.

Toute la classe de 4e D s’est investie dans ce projet autour de la vie de Samuel Beckett. En arrière-plan, Igor Futterer, dramaturge et auteur de la pièce, et Bastien Saez, professeur de français.© Ouest-France

Toute la classe de 4e D s’est investie dans ce projet autour de la vie de Samuel Beckett. En arrière-plan, Igor Futterer, dramaturge et auteur de la pièce, et Bastien Saez, professeur de français.© Ouest-France

« Aftershave » de Monsieur Futterer fait suite à son passage au collège lors de la résidence d’artiste du 1ier trimestre 2018.  Durant 4 semaines il a travaillé avec les élèves sur l’écriture de cette pièce.

Ce projet de mise en place de la pièce sur Saint-Lô jouée par ces mêmes élèves qui ont participé à l’écriture présente un quadruple intérêt :

  • Pédagogique : met les élèves en situation par rapport à la pièce et à l’histoire locale qui correspond à une période de la ville de Saint-Lô, et à un évènement important de l’histoire nationale.
  • Engagement des élèves et du collège sur le 75ème  anniversaire du débarquement.
  • Mise en évidence de l’établissement sur une opération riche et médiatique qu’est le 75ème anniversaire.
  • Visibilité des élèves qui ont travaillé avec Monsieur Futterer lors de sa résidence sur la représentation théâtrale de « leur pièce « .

Les enseignants et la direction du collège sont très favorables à la réalisation de ce projet.

Yves Carnet – Principal du  Collège Lavalley

L’ensemble de ma production artistique, qu’elle soit théâtrale ou cinématographique, est toujours profondément arrimée à la défense des valeurs de liberté, de transmission de la mémoire et de l’ouverture sur le monde, à l’instar de mon premier texte de théâtre, « La cigogne n’a qu’une tête » deux fois primé (DMDTS/CNL) sur la problématique des malgré-nous et de l’Alsace-Moselle annexée par l’Allemagne nazie. 

De fait, « Aftershave » procède d’une démarche identique. Lorsque j’ai décidé de répondre à l’appel à projet du Collège Lavalley en novembre 2017, je me suis penché sur l’histoire de la Ville de Saint-Lô, avec pour unique référence mémorielle en tête cette seule citation : « Saint-Lô capitale des ruines ». Quelle n’a pas été ma surprise de découvrir, qu’il s’agissait là d’une phrase d’un texte de Samuel Beckett en hommage à la ville. En remontant le fil, je découvre l’hôpital de la Croix-Rouge irlandaise, son intervention au sein de cette unité médicale éphémère et son passé de résistant médaillé à la Libération. Je faisais face à une évidence théâtrale. La proposition qui suit, en est une autre, puisqu’elle viendrait consacrer par un signal fort, l’aboutissement de cette résidence initiée sur l’incitation aux élèves à agir en société.

Igor Futterer

  • La richesse d’une histoire –

Le collège Lavalley, porte le nom du maire Georges Lavalley, qui au lendemain de la dernière guerre, fut le reconstructeur de la ville de Saint-Lô. Natif de la commune, il a vécu le tragique bombardement stratégique de juin 1944. En 2001, l’œuvre du sculpteur Marion Gombault, un buste en bronze, est inauguré dans la cour afin d’en perpétuer la mémoire.

Landing Production est une association pluridisciplinaire créée en 2010, ayant pour objet de mettre la culture  à la portée de tous. Elle utilise l’artistique comme moyen de communication, d’échange et de partage, tout en développant son action sur le territoire Normand, au moyen de productions collaboratives. www.landingproduction.com

  • La force de nos expériences –

A la croisée de nos missions et engagements respectifs, nous avons souhaité profité de l’opportunité de cet appel à projet du 75ème anniversaire du débarquement pour accentuer notre démarche de transmission de la mémoire historique via une action d’éveil culturel en parallèle du programme éducatif. Ce projet interdisciplinaire « Aftershave » sera mené avec une classe de 4ème du 5 mars au 29 avril 2019, et s’articulera autour de la pratique théâtrale.

  • Un objectif commun –

Réaliser in-situ en collaboration avec l’équipe pédagogique et dans une perspective de continuité, la mise en œuvre du projet de classe suivant : créer de bout en bout par les élèves, la mise en scène du texte « Aftershave » d’Igor Futterer, écrit en résidence au collège Lavalley en 2018.

Fruit de différents retours sur expérience (résidence d’écriture & médiation, atelier artistique en ZEP…) ce projet forge son identité sur la volonté de travailler dans le cadre d’une médiation de résidence, sur la transmission de la mémoire historique. Cette identité est incarnée par la mise en synergie de l’auteur/metteur en scène Igor Futterer avec celle de la structure éducative sur un programme commun. Elle s’incarne également par la volonté de s’emparer de l’opportunité de porter à la scène l’œuvre réalisée dans le cadre de l’une des résidences 2018 du collège. La perspective de continuité est la pierre angulaire du projet, puisque l’auteur/metteur en scène est parfaitement identifié par les élèves et l’équipe pédagogique, tant sur le contenu du projet que sur sa pratique. Cette action doit permettre aux élèves un accès plus facile à la mémoire historique via un chantier culturel et un intervenant déjà identifié.

Le projet repose sur l’interdisciplinarité, de la conception à la création finale du spectacle. Le théâtre agit ici comme support d’étude et comme levier d’apprentissages à la fois disciplinaires et transversaux. La démarche du projet induit de fait des coopérations diverses entre les enseignants (Français / Histoire-Géographie / Arts-Plastiques) et l’auteur/metteur en scène. Tous les élèves participant au projet, se partagent donc des rôles et des missions, dans une perspective de vivre ensemble et de cohésion du groupe. On privilégiera le travail en îlots pour stimuler et sécuriser l’investissement de chaque élève, quelles que soient ses performances scolaires et ses compétences singulières.

  • Objectifs poursuivis –

Pérenniser la mémoire historique par l’implication des élèves dans un chantier culturel à vocation festive et populaire.

Promouvoir la culture de la paix et les droits de l’homme en milieu scolaire.

Mobiliser et encourager les jeunes générations dans la transmission de la mémoire.

Contribuer au soutien de la candidature des Plages du Débarquement, au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Faciliter l’ouverture culturelle des élèves

Créer des alliances éducatives génératrices d’interactions croisées

Promouvoir la culture et la pratique théâtrale en milieu scolaire

Éduquer au langage du spectacle vivant

Développer l’appétence des élèves

Motiver les élèves en valorisant leur contribution au travail collectif et leurs idées

Leur donner envie de lire

Motiver les productions d’écrits

Contribuer à la construction des compétences transversales

Faciliter les échanges entre élèves, l’écoute et la prise de parole

Développer les compétences langagières : dire et écrire

Développer des compétences civiques et sociales : autonomie, initiative, respect mutuel, entraide

IGOR FUTTERER

  « Ma liberté c’est celle des autres »

Igor Futterer Colège Lavalley 2019
Igor Futterer

Dramaturge & metteur en scène, Igor Futterer revendique un théâtre du dilemme, dans un style qui met au ban toute complaisance. Fort d’une œuvre textuelle viscéralement ancrée sur le traitement des maux de notre société, sa singularité va de pair avec son parcours créatif, dans sa volonté de s’attaquer à l’inabordable sans prise d’otage. Il est auteur et metteur en scène d’une dizaine de pièces, dont De marbre et de sang, Scènes à griller de mon petit barbecue théâtral, La cigogne n’a qu’une tête  (Bourses CNT & CNL), Les poupées de chiffon (prix du public Europe 1), et Une rose rouge pour un café noir (Bourse Beaumarchais-SACD)… Il est publié chez Crater, aux Éditions de l’Amandier et dernièrement aux Éditions Christophe Chomant, avec Neptune et Aftershave. En 2003 il intègre le répertoire du Centre National des Écritures du Spectacle, lors d’une résidence d’auteur à Villeneuve lez Avignon.Depuis 2001, il collabore à différents comités de lecture, théâtre de Ménilmontant, le Convent d’Auteurs, Le festival de l’Oise, Paris fait sa comédie, le Panta Théâtre… Il conceptualise le Salon du Théâtre et de l’Edition Théâtrale-EAT, et le Prix des Cent Livres, pour saluer et valoriser tous ceux qui œuvrent à la diffusion du texte théâtral.En 2008, il adapte et met en scène, Entretiens avec le professeur Y dans La Nord-Sud de Louis-Ferdinand Céline au Théâtre Clavel avec Roland Farrugia et Marcel Philippot. A la télévision, il écrit pour Caméra Café et l’émission culte Ca va se savoir.Pour le cinéma, il écrit Les Yeux du Destin (Bourse Beaumarchais-SACD), Demain j’arrête ! (Bourse Beaumarchais-SACD), La Nouvelle Athènes adaptation du roman éponyme de  René Swennen, ainsi que de nombreux scénarii de court-métrage. Depuis 2009, il dirige des ateliers théâtre, où il défend et transmet l’écriture dramatique d’aujourd’hui. Dans le cadre des évènements du 70ème anniversaire de la bataille de Normandie, il conçoit et organise une  manifestation cinématographique unique en son genre intitulée Kino D.DAY. Toujours sur la période, il écrit et met en scène avec le comédien Christophe Amisili, qui incarne les 14 personnages de la pièce, Neptune, première comédie-dramatique sur le débarquement du 6 juin 1944. Il rejoint les Écrivains Associés du Théâtre en 2001 à l’initiative de Jean-Michel Ribes, intègre le conseil d’administration et développe une politique d’action de diffusion des auteurs d’aujourd’hui (Jean-Claude Grumberg, Michel  Azama, Jean-Paul Farré, Nicole Sigal, Eugène Durif, Jean-Gabriel Nordmann, Natacha de Pontcharra, Christian Rullier, Marc Dugowson…) dans des lieux mythiques, tels que le Palace et l’Hôtel Lutetia. Il a obtenu de multiples prix reconnaissant la qualité de son écriture et une part de son œuvre a intégré le fond de l’Institut Mémoires de l’Edition Contemporaine. Il assure la direction artistique de la structure culturelle Landing production, qui déploie sur le territoire Normand des propositions innovantes et transversales, de l’initiation à l’art dramatique dans une version adaptée de Molière (Le petit Molière/La Prairie) jusqu’à l’inclusion de polyhandicapés dans le monde du cinéma (Mon Plan Ciné/MAS de Dozulé). En parallèle, il mène une collaboration artistique en territoire avec le Cinéma LUX depuis 2014, sur différents évènementiels à forte dimension populaire .